Mars en opposition le 22 mai 2016

Ce dimanche 22 mai 2016, Mars sera en opposition. Cela veut dire qu’à ce moment-là, Mars et le Soleil se situeront de part et d’autre de la Terre (d’où le terme opposition). Dès que le soleil se couche, Mars se lève dans le ciel.

mars_opposition_2010

Mars à l’approche de l’opposition 2010. (Crédits : Alan Friedman/NASA)

Cette configuration a lieu tous les deux ans environ (26 mois plus exactement ou entre 765 et 800 jours). En effet, Mars comme la Terre tourne autour du Soleil. Mais comme Mars est plus éloigné du Soleil que la Terre, il tourne plus lentement et fait le tour de son étoile en deux fois plus de temps que cette dernière (687 jours terrestres contre 365 jours environ). La dernière opposition avait eu lieu le 8 avril 2014, et la prochaine aura lieu le 27 juillet 2018.

Durant la période précédant et suivant l’opposition, Mars est au plus proche de la Terre. Les agences spatiales profitent alors de cette période pour lancer des sondes vers Mars. En effet, pour consommer le moins d’énergie possible, la sonde doit, à partir de la Terre, suivre une trajectoire elliptique tangente à l’orbite de la Terre au départ, et à Mars à l’arrivée. Une telle trajectoire, appelée orbite de Hohmann, n’est possible que lorsque Mars s’approche de l’opposition. Cette année, on a lancé la sonde Exomars, développée par l’ESA (Agence Spatiale Européenne), et mis en orbite le 14 mars 2016 par la fusée russe Proton.  Si tout se passe bien, elle arrivera à destination dans quelques mois.

Orbite Hohmann Mars Science Laboratory

Schéma : orbite de Hohmann pour la mission Mars Science Laboratory

Notons cependant que la distance Mars-Terre n’atteint pas forcément son minimum durant l’opposition. En effet, comme les orbites des planètes sont elliptiques, Mars ne sera au plus proche de la Terre que le 30 mai 2016, soit huit jours après qu’il soit en opposition plutôt qu’au moment même.

Toutes les oppositions ne se ressemblent pas. Si, durant l’opposition, Mars est à son point le plus proche du soleil (périhélie), on a affaire à une opposition périhélique. Ce type d’opposition a lieu tous les 15 à 17 ans environ. Inversement, si Mars est à son point le plus éloignée du soleil (aphélie), il s’agit alors d’une opposition aphélique. La distance Mars-Terre en opposition périhélique est plus petite que celle en opposition aphélique.

Opposition périhélique et opposition aphélique de Mars

Opposition périhélique et opposition aphélique de Mars

Enfin, pour compliquer les choses, les autres planètes perturbent aussi les orbites de la Terre et de Mars. Du coup, certaines oppositions périhéliques nous rapproche plus de Mars que d’autres. Le record le plus récent est celle de 2003, la plus proche opposition depuis plus de 60 000 ans. Selon les astronomes, ce record ne sera battu que le 28 août 2287 !

En tout cas, c’est la période idéale pour observer la planète rouge dans le ciel. Sous les latitudes belges et françaises, elle sera assez basse à l’horizon (17° à Bruxelles, selon le site In-The-Sky.org). Mais, avec un peu de chance et un ciel dégagé, vous pourrez l’admirer dans toute sa « rougeur », et, ce samedi 21 mai, en compagnie d’une lune bleue, la troisième pleine lune du printemps. À vos jumelles !

Pour vous donner un avant-goût, je termine ce billet par une petite vidéo sur l’opposition de Mars en 2014.

Partagez vos découvertes!Share on Facebook9Tweet about this on TwitterShare on Google+2Email this to someonePrint this page
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.